Rostov sur le Don

Dimanche 17 juin 2018 Brésil - Suisse

Cette ville a été fondée sur une idée de Pierre le Grand par sa fille la Tsarine Elizabeth, le but premier étant d’y établir une douane, puis de bâtir une forteresse pour protéger les frontières contre les Turcs et les Tatars de Crimée. La forteresse a porté le nom de Dimitri de Rostov, métropolite qui a donné son nom à la ville. Elle a été commandée par Alexandre Souvorov (dont on trouve un mémorial près d’Andermatt - traversée des Alpes) et Fedor Ouchakov.

Sur le plan historique, ce fut un centre de rassemblement pour l’armée blanche durant la guerre civile qui fit suite à la révolution de 1917. Durant la 2ème guerre mondiale, s’agissant d’un point stratégique, elle fut prise par les Allemands et abandonnée par ceux-ci à la suite de la bataille de Stalingrad. La ville a connu dès ses débuts un grand développement, grâce à son grand marché 2 fois par année, où l’on vendait poisson, sel et charbon notamment. Ce fut aussi un grand centre industriel, où l’on y travaillait en particulier la fonte, avec en 1850 53 fabriques et usines. A l’heure actuelle, on y trouve aussi l’industrie aéronautique et maritime. C’est aussi un grand centre culturel du sud de la Russie.